Le projet de loi de finances pour 2014 a été adopté en Conseil des ministres le 25 septembre. L'essentiel des mesures déjà annoncées est confirmé.

A retenir notamment la taxation au taux de 1% de l'excédent brut d'exploitation des entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à 50 M€, ainsi que d'une taxe exceptionnelle de 50% sur les rémunérations brutes individuelles supérieures à 1 M€ attribuées en 2013 et 2014.